Présentation du projet pédagogique

Préambule

Le projet pédagogique présenté ici n’a pas de caractère définitif, il s’agit d’une ébauche, une base de travail pour bien démarrer le projet et continuer dans les meilleures conditions.

Ce projet pédagogique est un… projet! Il est ouvert et évolutif. Si vous avez des idées et que vous êtes intéressé(e)s pour travailler sur ce thème, rejoignez-nous.

Il appartiendra à tous les parents, et au personnel éducatif, de compléter ensemble ce projet pédagogique en gardant toujours à l’esprit l’essentiel: l’intérêt de l’enfant.

Le projet pédagogique final dépendra aussi du niveau de la trésorerie, du local, de la présence ou non d’un jardin, etc.


Résumé

Logo école Montessori LandesComme vous l’avez compris, notre objectif est l’ouverture d’une école dans le sud des Landes (40).

Cette école sera une école privée, gérée par une association loi 1901, sans but lucratif.

Idéalement nous souhaiterions qu’elle soit agréée Montessori, ou à minima, qu’elle soit d’inspiration « Montessori » si tel est le vœu d’une majorité de parents.

Idéalement toujours, cette école sera bilingue, français/anglais.

L’école aura un effectif réduit.

L’école sera laïque, au sens où elle sera ouverte à tous, mais dans laquelle la religion ne devra pas faire irruption.

Idéalement encore, l’école disposera d’un terrain permettant d’y implanter un jardin potager pédagogique, des bacs de plantes aromatiques, un hôtel à insectes, une mini ferme pédagogique, une aire de jeux, des tables de pique-nique, etc.


1 le cadre juridique

  • L’école sera gérée par une association à but non lucratif, basée sur la loi 1901,
  • Les statuts de l’association seront déposés en Préfecture,
  • L’école sera déclarée au rectorat de l’académie de Bordeaux, et auprès de la Mairie de la commune où se situera le local,
  • L’école adoptera le calendrier scolaire établi par le Ministère de l’Éducation Nationale,
  • Les éducatrices recrutées auront le diplôme de l’AMI,
  • L’école adhérera au réseaux «Ecoles Montessori de France»,
  • L’école adhérera à la Charte des écoles Montessori de France,
  • Une demande de déclaration d’utilité publique sera effectuée par l’association.

2 Combien de classes et d’élèves?

Le nombre de classes dépendra du nombre d’élèves inscrits et du type de local.

Ce projet venant de démarrer, le nombre d’enfants inscrits n’est pas encore connu, mais deux chiffres sont connus: le nombre minimum d’enfants nécessaire pour rendre ce projet d’école financièrement viable (environ entre 12 et 15 enfants suivant les scénarios), et le nombre maximum d’enfants que l’on peut accueillir dans une classe tout en assurant un bon environnement pour chacun (20 enfants).

Maria Montessori a défini 3 « ambiances », correspondants à 3 classes: 3-6 ans, 6-9 ans et 9-12 ans. Ceci est donc l’idéal théorique à mettre en place. Dans cette hypothèse, et de manière pragmatique, le projet d’école pourrait prendre cette forme:

  • Pour débuter ce projet, ouvrir une 1ère classe, afin d’accueillir des enfants âgés de 3 à 6 ans. Cette classe accueillera idéalement entre 15 et 20 élèves.

  • Une fois cette 1ère classe ouverte avec succès, il faudra tout naturellement envisager l’ouverture d’une 2ème classe, pour les enfants âgés de 6 à 9 ans. Cette ouverture d’une seconde classe pourra avoir lieu l’année suivante.

  • Idéalement, dans quelques années, il faudra envisager la création d’une 3ème classe, pour les enfants âgés de 9 à 12 ans.

Bien sûr, en fonction du nombre de personnes intéressées, du type de local et du financement, d’autres scénarios sont possibles:

  • s’il y a peu d’enfants de chacune des 3 tranches d’âges: fusionner les classes 3-6 ans, 6-9 ans et 9-12 ans. Dans ce cas, une seule salle sera nécessaire, au moins pendant les premières années de fonctionnement.
  • s’il y a beaucoup d’enfants inscrits dès le départ, que le local est adapté et que la trésorerie le permet: ouvrir directement 3 classes.
  • le scénario intermédiaire avec 2 « ambiances » est aussi possible: une salle pour les 3-6 ans, et une 2ème salle avec une ambiance regroupant les 6-12 ans.

Dans la pédagogie Montessori, un enfant qui montrerait des aptitudes peut naturellement passer dans la classe suivante.

3 Une école bilingue

Nous souhaitons que notre école Montessori soit bilingue. L’introduction d’une deuxième langue vivante et internationale permettra à l’enfant de s’ouvrir aux autres et au Monde.

L’enfant est mis en immersion totale dans un milieu où l’on parle, en plus du français, une deuxième langue: par des chansons, des jeux, des histoires, des poèmes, des comptines, de la gymnastique, des travaux manuels, du théâtre, de la musique, du yoga, de la cuisine, du jardinage… tout ceci en anglais ou en français!

A cet effet, au moins une des éducatrices communiquera uniquement en anglais avec les enfants.

Un programme de correspondance sera mis en oeuvre avec des enfants d’une école Montessori anglophone intéressée par une correspondance avec des enfants français. Avec les moyens technologiques actuels (mail, discussion audio/vidéo en temps réel avec Skype, etc.),  la correspondance devrait être enrichissante pour les enfants.

L’apprentissage de la deuxième langue devient ludique lorsqu’il est vécu naturellement et quotidiennement. Il devient encore plus efficace si l’enfant peut utiliser des ressources en dehors de l’école (ex: livres en anglais, dessins animés ou chansons en anglais à la maison).


Plusieurs organisations de l’emploi du temps sont possibles pour favoriser le bilinguisme par immersion, ce point sera à définir avec les parents et les éducatrices:

  • 2 éducatrices, s’exprimant chacune uniquement dans leur langue maternelle, tout au long de la journée et de la semaine;
  • une division de la journée en 2. Par exemple, le matin les 2 éducatrices parlent uniquement anglais, et l’après-midi uniquement français; ou inversement.
  • si la trésorerie ne permet pas de recruter une 2ème éducatrice, l’enseignement dans une 2ème langue pourra être assuré par l’unique éducatrice, qui devra alors être bilingue. L’organisation pourrait prendre la forme d’une ou deux demi-journées par semaine dans cette 2ème langue.

L’apprentissage de cette deuxième langue vivante est d’autant plus facile et efficace quand un individu est jeune. Cette aptitude se perd petit à petit en grandissant.

Les enfants disposeront d’un matériel adapté à cet apprentissage.

Une bibliothèque de prêt de livres sera mise en place dans les deux langues.

Enfin, l’apprentissage d’une deuxième langue permet d’augmenter les capacités du cerveau, d’améliorer la mémoire et les aptitudes intellectuelles. L’apprentissage d’une 3ème ou 4ème est donc facilité.

A cet effet, si les locaux et le budget le permettent, l’école pourra envisager plus tard d’éveiller les enfants à une troisième ou quatrième langue vivante, à l’occasion d’atelier thématique: jeux en allemand, dessin en espagnol, etc.

4 l’organisation

Cette école sera une école associative, participative et collaborative. Les parents et membres de l’association seront invités à participer à la vie de l’école.

Les membres de l’association pourront se répartir certaines tâches. Ceci permettrait également de réduire les charges de fonctionnement. Quelques exemples:

  • Partager le repas de midi pour gérer les enfants,
  • Surveiller les récréations,
  • Nettoyer les locaux,
  • Entretenir le jardin,
  • Nourrir les animaux pendant les week-end et les vacances,
  • Organiser et encadrer les sorties scolaires.

Tout ceci dépendra bien sûr du budget et de ce que souhaitent les parents et éducatrices.

Des groupes de travail pourront se réunir en commissions thématiques plusieurs fois par an, afin d’assurer le bon fonctionnement de l’école, de l’améliorer et de faire rentrer des fonds. Quelques exemples:

  • Commission pédagogique,
  • Commission sécurité,
  • Commission budget,
  • Commission communication,
  • Commission interne pour l’attribution de bourses, financées par de généreux donateurs ou sur les fonds de l’association.

5 L’équipe pédagogique

Les enfants seront accueillis par au moins une éducatrice ayant suivi une formation agréée par l’AMI (Association Montessori Internationale).

Cette éducatrice sera salariée par notre association, peut-être avec un «contrat aidé», afin de réduire le coût pour l’école.


Dans la mesure du possible, nous recruterons une 2ème éducatrice.

En effet, l’idéal pour offrir un enseignement bilingue est:

  • une éducatrice parlant aux enfants uniquement en français,
  • une éducatrice parlant aux enfants en anglais. Idéalement, cette éducatrice sera anglophone de langue maternelle.

A défaut de pouvoir salarier 2 éducatrices dont une ayant l’anglais comme langue maternelle, l’éducatrice sera une francophone maîtrisant parfaitement l’anglais. Dans ce cas, elle devra bien sûr justifier ses compétences linguistiques.

Nous recruterons également une stagiaire, si possible bilingue, désireuse de se former à la pédagogie Montessori. Cette stagiaire pourra donc seconder les éducatrices. Ce recrutement pourrait se faire, par exemple, dans le cadre du service volontaire européen.

Dès l’ouverture de classes supplémentaires, il faudra bien entendu salarier d’autres éducatrices.

Les parents seront invités à participer activement à la vie de la classe, en fonction de leurs compétences et du temps dont ils disposent, pour animer des ateliers pédagogiques par exemple.

Sur demande de la directrice, des intervenants extérieurs, spécialisés dans différents domaines, seront invités au cours de l’année (ex: un géologue pour parler de géologie, etc.).

6 La communication entre l’école et les parents d’élèves

  • Chaque jour, lors de l’accueil et du départ de l’enfant, une éducatrice sera disponible pour échanger avec les parents.

  • Chaque trimestre, les parents sont invités à visiter la classe de l’enfant, à observer son travail, le matériel Montessori, à découvrir les projets pédagogiques de l’année en cours.

  • Sur demande, les parents pourront obtenir un rendez-vous individuel avec les éducatrices.

  • Le comité des parents d’élèves: ce comité favorisera la communication et les échanges entre l’ensemble des parents, le directeur et les éducatrices.

  • Une fois par an, une journée portes ouvertes sera organisée pour faire découvrir l’école et la pédagogie Montessori.

  • Par ailleurs, l’école disposera du présent site Internet collaboratif pour diffuser des informations. Une liste contenant les adresses mails de tous les parents sera créée.

  • Un panneau d’affichage sera installé à l’extérieur de l’école.

7 Le rôle des parents

La participation active des parents dans le projet de l’école est indispensable. L’entraide entre parents joue un grand rôle dans le bien-être des enfants et le fonctionnement d’une école Montessori. Les actions des parents au sein de l’école et de l’association seront les suivantes :

– Les événements dédiés aux enfants:

  • sorties scolaires

  • animer des ateliers pédagogiques, en fonction de leurs passions et talents, comme la maîtrise d’un art, ou un savoir faire manuel.

  • recherche d’intervenants extérieurs pour animer des ateliers

  • activités péri-scolaires

  • fête de l’école

  • fonctionnement de la garderie

  • participer aux déjeuners des enfants

– L’organisation de manifestations de communication, pour faire connaître l’école et l’association:

  • journée portes ouvertes

  • distribution de tracts et de brochures

  • tenu d’un stand sur des marchés ou des salons

  • rédiger du contenu pour le site Internet, animer les comptes de l’école sur les réseaux sociaux

– La logistique, par l’organisation planifiée de la vie quotidienne de l’école:

  • gestion des stocks de consommables et des fournitures pédagogiques

  • nettoyage et inventaire mensuel du matériel pédagogique

  • entretien du jardin

– Le financement, par la recherche permanente de sources de financements, afin d’assurer la pérennité du projet

  • recherche de dons auprès de particuliers: dons «traditionnels» et par crowfunding

  • recherche de mécénats auprès d’entreprises

  • demande de subventions

  • montage de dossiers de prêts

  • organiser un marché de Noël pour vendre des objets confectionnés par les enfants et les parents, tombola, etc.

– L’entraide entre parents:

  • Les parents seront incités à proposer et utiliser le covoiturage, l’échange de livres, de fruits et légumes…

– La culture, tournée vers l’extérieur:

  • organisation de conférences, sur des thèmes concernant l’éducation, les enfants, la parentalité, l’environnement, la santé, etc.

– La gestion interne de l’école et de l’association:

  • commissions de travail (pédagogique, finance, attribution de bourses, sécurité, etc.)

  • assemblée générale

Cette liste n’étant pas exhaustive, les parents qui le souhaitent pourront proposer et mener d’autres projets si le besoin s’en fait ressentir au cours de l’année scolaire, en créant une équipe et en mettant en place l’organisation de ce projet.

8 Le programme

Le programme de l’école intégrera le socle commun de connaissances, de compétences et de culture définit par la loi, et nous tenterons bien sûr de l’enrichir.

Les activités proposées aux enfants dépendent chacune d’un domaine facilement identifiable : vie pratique, sensoriel, mathématiques, langage, sciences, histoire et géographie, musique et art. Si l’enfant est libre de choisir lui-même ses activités, il n’en n’est pas moins guidé par l’éducatrice, dont le rôle n’est pas d’enseigner un savoir, mais un « savoir-apprendre ». Aussi, il est de son ressort d’inciter les enfants à s’intéresser à tous les domaines, à multiplier les nouveautés et les envies de découvrir. Les écoles Montessori couvrent très largement le programme de l’Éducation Nationale.

Le programme pédagogique sera détaillé dans un document entièrement consacré à ce sujet.

9 La pédagogie utilisée

La pédagogie utilisée sera celle du Docteur Maria Montessori, présentée dans la rubrique dédiée à cette pédagogie.

Le saviez-vous? La pédagogie Montessori est la première pédagogie dans le monde dans le cadre des écoles privées, en terme de nombre d’établissements et d’élèves.

10 Quel sera le type de local utilisé pour créer l’école?

Idéalement, et pour le bien-être des enfants, le local devra être assez grand. Il faut en effet disposer d’une pièce d’au moins 50m² pour chaque classe, d’une pièce faisant office de dortoir de 25 à 50m², d’une zone de cuisine et de repas, d’un coin bibliothèque, de 2 à 4 WC, de lavabos, de rangements, etc.

Dans l’hypothèse d’ouverture d’une seule classe, nous avons donc besoin d’un local d’au moins 120m². Dans l’hypothèse d’ouverture de 2 classes, nous avons besoin de 200m² ou plus. Pour 3 classes, 300m² ou plus.

Afin de permettre aux enfants de s’épanouir, il est indispensable que l’école dispose d’un terrain, d’au moins 1000m².

En effet, la pédagogie Montessori se passe aussi en extérieur.

Nous souhaitons créer un jardin potager bio et une mini-ferme. L’école devra disposer d’une zone faisant office de cours de récréation.

11 Un jardin potager pédagogique

Jardin potager pédagogiqueL’objectif à travers ce jardin potager pédagogique est de proposer aux enfants des activités issues de la pédagogie Montessori: une découverte de la nature, de l’agriculture, de l’agronomie, de la biodiversité, mais aussi des légumes et de la faune microscopique du sol, des différentes parties qui composent les plantes et enfin la cuisine des fruits et légumes récoltés.

Les enfants disposeront de matériels de jardin adaptés à leur taille: petit arrosoir, petit tablier, petits gants, etc.

Les enfants pourront également fabriquer un épouvantail.

En complément du jardin potager, plantation d’herbes aromatiques dans des bacs en carrés.

Plusieurs tables de pique-nique seront installées dans le jardin pour déjeuner ou goûter à l’extérieur en fonction de la météo.

12 Une mini ferme pédagogique

Création d'une mini ferme pédagogiqueSi le terrain le permet, il pourrait être intéressant pour les enfants de créer une mini ferme avec des poules, 1 ou 2 chèvres naines, des lapins, etc.

Une mini ferme composée de quelques animaux offrirait de nombreuses possibilités du point de vue pédagogique.

La mini ferme serait composée par exemple, d’un poulailler, d’un abri pour les animaux et d’un abreuvoir.

Les enfants et les parents membres de l’association pourront s’occuper des animaux et les nourrir.

13 Une aire de jeux

Aire de jeuxSi la trésorerie l’autorise, une aire de jeux sera installée sur le terrain de l’école, pour permettre aux enfants de se dépenser et pour favoriser le développement psychomoteur.

 

14 Un hôtel à insectes

Hôtel à insectesFabrication et installation d’un hôtel à insectes.

Les enfants pourront observer les insectes, les éducatrices pourront sensibiliser les enfants à la biologie, à la pollinisation, à l’utilité de certains insectes, comme les abeilles bien sûr, mais aussi les coccinelles qui se nourrissent de pucerons, ce qui permet à certaines plantes de s’épanouir.

15 Les sorties scolaires

Différentes sorties scolaires pourront être envisagées au cours de l’année :

  • visite d’un marché de Noël,
  • découverte du bord de mer  (moins de 1 heure de route),
  • découverte de la montagne (moins de 1 heure 45 minutes de route),
  • visite d’un éco-musée, d’un musée,
  • spectacles, pièces de théâtre,
  • un voyage scolaire à l’étranger?
  • etc.

16 La garderie

Un service d’accueil des enfants avant et après les heures de classe sera mis en place.

Les parents pourront obtenir une déduction fiscale de 50% de leur impôt sur les revenus.

17 Les repas

Les éducatrices déjeunent en compagnie des enfants. Le temps du repas est vécu comme un temps d’échange et de partages. Le repas a lieu dans la salle à manger (ou éventuellement dans un espace dédié à cet usage dans la pièce principale), ou en extérieur par beau temps.

Deux solutions sont possibles, cela dépendra du choix d’une majorité de parents:

  • l’école fait un appel d’offres pour des repas préparés et livrés par un traiteur.  Dans l’idéal, des menus équilibrés et variés, et si possible bio ou issus de fermes locales,
  • ou chaque parent prépare à l’avance le repas de son enfant, et les éducatrices les réchauffent.

18 Présentation d’une journée type (enfants de 3 à 6 ans)

L’accueil des enfants se fera à temps plein 4 jours par semaine: lundi, mardi, jeudi et vendredi.

Et pour les familles qui le souhaitent, sur inscription, le mercredi matin.

Les horaires ci-dessous sont donnés uniquement à titre d’exemple. Les horaires définitifs et l’emploi du temps seront établis de manière collégiale avec les parents d’élèves et l’équipe pédagogique, en respectant les enfants, et en tenant compte du local.


7h45 – 8h30: garderie (optionnelle)

8h30 – 9h00 : accueil personnalisé des enfants avec leurs parents

9h00 – 11h30: travail selon la pédagogie Montessori. Les enfants manipulent seuls ou en petits groupes des activités qui leur ont déjà été présentées individuellement par l’éducatrice. Une pause goûter est proposée durant cette période.

11h30 – 11h45: rangement du matériel et du mobilier

11h45 – 12h30: rassemblement et sortie. Les enfants sont invités à sortir, ou à participer à une activité collective (chants, comptines, lecture d’histoires, motricité, géographie, biologie, géologie, etc.).

12h30 – 13h15: pause déjeuner. Les éducatrices déjeunent en compagnie des enfants.

13h15 – 13h30: les enfants ont terminé leur repas. Ils participent au rangement et nettoyage de leur table. Tous sont invités à passer à la toilette et au brossage des dents.

13h30 – 16h00: travail selon la pédagogie Montessori. Les enfants qui ont besoin de faire la sieste pourront aller dans une salle prévue à cet effet. A 15h30 : Regroupement pour une séance de lecture. Chaque enfant pourra apporter un de ses livres préférés, qui sera lu en classe. Temps de discussion où chacun peut prendre la parole, s’il le souhaite.

16h00 – 16h15: goûter collectif

16h15 – 16h30: départ personnalisé des enfants, et début des activités annexes.

Une éducatrice anime ce temps avec des livres, des chansons ou des petits jeux et les enfants partent au fur et à mesure que l’on vient les chercher. La deuxième éducatrice confie l’enfant à la personne qui vient le chercher et peut échanger si besoin à propos de sa journée. Comme l’accueil, il s’agit d’un temps individuel.

16h30 – 18h30: garderie, facultative. Chaque parent a la possibilité de venir faire une activité avec son enfant.


19 Ateliers thématiques

Toujours à titre d’exemple, en fonction des souhaits des parents, du budget et du local, pourront être proposés, en français, anglais, espagnol, ou allemand:

  • Un atelier d’éveil musical,
  • Un atelier d’art, accessible toute la journée. Tout sera mis à la disposition de l’enfant (chevalet, papier, peinture, tablier) afin que celui-ci puisse être totalement autonome et peindre à n’importe quel moment de la journée sans qu’il n’ait besoin de l’intervention des éducatrices.
  • Un atelier motricité,
  • Un atelier yoga / relaxation,
  • Un atelier cuisine,
  • Des ateliers extra scolaires, le mercredi après-midi et les lundis, mardis et jeudis à partir de 16h30.

Chaque année, l’école adoptera un thème qui servira de fil d’Ariane dans les activités et les sorties.